Le congé de paternité


Actualités futures mamans / jeudi, juin 16th, 2011

Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) propose, mardi 7 juin, de créer un « congé d’accueil de l’enfant » de deux mois, réparti à égalité entre la mère et le père, de façon à mieux impliquer ces derniers dans la vie familiale. Ce nouveau congé remplacerait le congé paternité, actuellement de onze jours. Le congé de la mère, actuellement de seize semaines, serait dès lors découpé entre un « congé maternité » de douze semaines et un « congé d’accueil » d’un mois…

Le « congé d’accueil » serait à prendre « immédiatement après le congé maternité », précise le document consacré à « l’égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités professionnelles et familiales dans le monde du travail ».

congé de paternitéEt « si l’un des parents ne prend pas sa période réservée, elle est perdue pour l’autre parent », une façon d’inciter les pères à prendre ce congé. De plus, si le père prend entièrement son congé, les parents pourraient bénéficier d’un « bonus » d’une semaine dont pourraient jouir la mère ou le père. Ce « bonus » pourrait être pris jusqu’au premier anniversaire de l’enfant.

L’IGAS rejette en revanche l’idée d’un congé paternité obligatoire, essentiellement pour des raisons juridiques, qui avait été défendue par plusieurs syndicats et le Medef en mars et à laquelle le gouvernement s’était montré favorable. Le rapport propose aussi un congé parental plus court (un an maximum au lieu de trois) et mieux rémunéré (60 % du salaire brut plafonné, contre un forfait allant de 140 à 550 euros par mois environ aujourd’hui).

Actuellement… la durée du congé paternité :

Un congé paternité est accordé au salarié à l’occasion de la naissance de son enfant dès lors qu’il peut produire la ou les pièces justificatives dont la liste est fixée par arrêté (voir l’article : Formalités à effectuer). La durée du congé paternité est de 11 jours pour la naissance d’un enfant, et de 18 jours en cas de naissance multiple.

Pour plus d’informations: www.ameli.fr